Skip Ribbon Commands
Skip to main content
Government Information Service (under the aegis of the Prime Minister's Office)
Government Information Service>Newsroom>Features>Le laboratoire de l’Assay Office

Le laboratoire de l’Assay Office




..:: Le laboratoire de l’Assay Office obtient son accréditation

Le laboratoire de l’Assay Office est le premier laboratoire public de Maurice à être accrédité du MS ISO/IEC 17025 : 2005 par le Bureau d'Accréditation de l’île Maurice (MAURITAS).
La norme internationale ISO/IEC 17025 : 2005 établit les exigences générales de compétence pour effectuer des essais et/ou des étalonnages, y compris l'échantillonnage. Elle couvre les essais et les étalonnages effectués au moyen de méthodes normalisées, de méthodes non normalisées et de méthodes élaborées par les laboratoires. Elle est applicable à toutes les organisations qui procèdent à des essais et/ou des étalonnages.
A Maurice, c’est l’Assay Office, opérant sous l’égide du ministère de l’Industrie, des PME, du Commerce et des Coopératives, qui contrôle et réglemente la fabrication, la vente et l’importation de bijoux faits en or et ses alliages. Le Bureau est aussi responsable de l’enregistrement des bijoutiers et des poinçons, quelque 475 bijoutiers y étant enregistrés. Il enquête également sur les cas d’éventuel non-respect des normes, rapportés par le public.
 
Un outil pour réduire les Obstacles Techniques au Commerce
 
 

‘L’accréditation de notre laboratoire démontre que nous avons les compétences nécessaires et requises pour produire des résultats fiables comme prescrits par des clauses de rigueur établies’, nous dit M. Ajay Somanah, Controller de l’Assay Office. ‘Même après avoir été accrédité, le travail continue pour maintenir l’accréditation, ce qui veut dire que nos instruments doivent être calibrés et entretenus. Aussi le personnel doit maintenir un niveau de travail et rester dynamique’, ajoute-t-il.
L'accréditation est un processus par lequel une reconnaissance formelle de la compétence technique est donnée par un organisme tel que MAURITAS. Elle est importante tant au niveau national qu’international.
Au niveau international, l'accréditation est un des outils pour réduire les Obstacles Techniques au Commerce (OTCs). Avec l'élimination graduelle des subventions, des quotas et des préférences, Maurice doit se battre sur le marché commercial global et démontrer la conformité de ses produits et services aux normes internationales pour pouvoir accéder aux marchés d’exportation.
Au niveau national, l'accréditation est également importante pour la protection de la santé et de la sécurité de la population, ainsi que pour la protection de l'environnement. C'est pour ces raisons qu’il est important que les résultats émis par les laboratoires d’essais soient valides et fiables.
 
Teneur en or - Trois méthodes utilisées
‘Il existe un certain nombre de méthodes pour mesurer la teneur en or des bijoux. Le laboratoire de l’Assay Office utilise ces trois méthodes : la coupellation, la spectrométrie de fluorescence, et la méthode Touchstone’, explique M. Somanah.
La coupellation est la méthode la plus précise, avec une précision de 2-3 parties par dix mille. Il s'agit de prendre un petit échantillon de l'article, généralement de l'ordre de 250 milligrammes, l'envelopper de feuilles de plomb et le mettre dans un four à environ 1100 ° C. Les métaux de base sont ainsi supprimés. Après une exposition à de l'acide nitrique, il ne reste que l’or pur.
 



La spectrométrie de fluorescence (XRF) est une technique non-destructive qui est idéale pour les essais normaux tels que les exigences en contrôle de la qualité dans l'industrie manufacturière ou pour certifier la teneur en or dans les commerces de détail. ‘Cette technique a une précision de, généralement, 2-5 parties par mille dans de bonnes conditions, c'est-à-dire lorsque la surface des bijoux qui est mesurée est relativement plate et suffisamment grande. Il s'agit d'une technique rapide, un dosage prenant environ 3 minutes, et les résultats peuvent être imprimés automatiquement par l'ordinateur’, précisent les techniciens de l’Assay Office.
La méthode Touchstone est, quant à elle, une ancienne méthode pour mesurer la teneur en or. Un frottement des bijoux est fait sur une pierre de touche spéciale à côté des échantillons de référence connus et traités avec des acides. La couleur obtenue est comparée à celle de l'échantillon de référence. La méthode n'est pas suffisamment précise (environ 15 parties par mille au mieux) et n'est utile que pour différencier entre les différents carats.
Programme lancé en janvier 2005
Pour rappel, le programme d'accréditation de laboratoire a été lancé en janvier 2005 après la signature de l'accord de jumelage entre MAURITAS et le bureau national d'accréditation de l’Afrique du Sud (SANAS). En septembre 2005, une nouvelle impulsion a été donnée au programme quand le gouvernement a décidé que tous les laboratoires devraient maintenir leurs efforts pour l'accréditation aux normes internationales.
Il est utile de préciser que les étapes menant à l'accréditation après la réception du manuel de qualité et de la demande sont :
I. la revue de la documentation
II. la pré-évaluation
III. l’évaluation finale
Le manuel de qualité est préparé en utilisant les exigences contenues dans la norme internationale ISO/IEC 17025 : 2005.
 
(Juin 2008)