Skip Ribbon Commands
Skip to main content
Government Information Service (under the aegis of the Prime Minister's Office)
Government Information Service>News>Changement climatique: Maurice revoit ses Contributions déterminées au niveau national

News

Average Rating

Related News

Changement climatique: Maurice revoit ses Contributions déterminées au niveau national

Date: July 30, 2020
Domain: 
 

 

GIS – 30 juillet 2020: « Le lancement du processus de révision des Contributions déterminées au niveau national (CDN) de Maurice se fera incessamment à travers une réunion qui réunira tous les acteurs et parties prenantes de la société en vue de favoriser une approche inclusive et participative ». 
 
Le ministre de l’Environnement, de la Gestion des Déchets solides et du Changement climatique, M. Kavydass Ramano, a fait cette annonce lors d’une conférence de presse, hier, à la Ken Lee Tower à Port Louis. Étaient aussi présents l’ambassadeur de France à Maurice, M. Emmanuel Cohet, et la représentante du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) à Maurice, Mme Amanda Serumaga.
 
L’Accord de Paris (article 4, paragraphe 2) prévoit que chaque Partie établisse et communique au secrétariat de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) les contributions déterminées au niveau national qu’elle prévoit de réaliser. Les CDN représentent les efforts déployés par chaque pays pour réduire ses émissions nationales de gaz à effet de serre et s’adapter aux effets du changement climatique.
 
Maurice fait partie de la liste des pays dont les CDN comportent un calendrier allant jusqu’en 2030, et qui doivent communiquer leurs contributions nouvelles et actualisées tous les cinq ans. Les CDN de Maurice ont été soumises au secrétariat le 28 septembre 2015, en amont de la 21e réunion de la Conférence des parties (COP21) à la CCNUCC. S’agissant des nouvelles CDN, elles seront soumises avant la COP26, prévue désormais en novembre 2021, en raison de la pandémie de Covid-19.
 
La République de Maurice bénéficie de l’appui du gouvernement français à hauteur de 200 000 euros et de celui du PNUD pour un montant de 300 000 $ US. L’appui du gouvernement français se fait à travers l’Agence française de développement et Expertise France. Quant à l’assistance du PNUD, elle se situe dans le cadre du projet Climate Promise Initiative et aidera le pays à mener des consultations avec divers partenaires socioéconomiques de même que des initiatives de sensibilisation autour des CDN de Maurice.
 
Le ministre Ramano a souligné que cette révision des CDN déterminera les nouveaux engagements de Maurice en matière de réduction de gaz à effet de serre et de mesures d’adaptation qui seront nécessaires pour protéger le pays des aléas du changement climatique.
 
Selon lui, bien que Maurice n’émette que 0,01% de gaz à effet de serre, le pays, à travers les CDN, a pris l’engagement de réduire ses émissions de 30% d’ici 2030. « Dans ce contexte, plusieurs secteurs prioritaires ont été identifiés tels que l’énergie et le transport, en ce qui concerne l’atténuation, et les secteurs comme l’eau, l’agriculture, la pêche, la santé publique et la protection des zones côtières pour le volet adaptation », a affirmé le ministre.
 
Government Information Service, Prime Minister’s Office, Level 6, New Government Centre, Port Louis, Mauritius. Email: gis@govmu.org  Website: http://gis.govmu.org  Mobile App: Search Gov

(0) Comment(s)